Assurance vie Euro croissance : du nouveau

L’assurance vie en fonds euros offre des rendements de moins en moins intéressants : année après année, le rendement s’érode pour atteindre, en 2014, 2,5 %. Certes, le taux est plus de 2 fois supérieurs à celui du livret A, avec une fiscalité assez douce et une garantie sur les fonds investis mais depuis peu, un nouveau type d’assurance vie s’offre à nous : le contrat euro croissance.

 

L’objectif est d’orienter une partie des encours de l’assurance-vie vers le financement des entreprises (notamment des PME). Il intègre d’ailleurs une provision de diversification investie sur des actifs plus risqués, qui doit permettre de bénéficier de rendements plus intéressants que les fonds en euros.

 

Comme l’assurance vie en fonds euros, les sommes investies sont garanties en capital au terme d’une détention minimale de 8 ans et devraient être mieux rémunérés que les fonds en euros.

euro croissance

Le législateur permet aux gestionnaires de disposer ainsi de plus de marge de manœuvre que sur un fonds classique en euros : ils peuvent investir une partie du fonds euro-croissance sur des actifs plus risqués pour espérer obtenir du rendement, tout en conservant l’autre partie de façon plus prudente, afin d’assurer la garantie en capital (partielle ou totale) à l’échéance.

 

Conçue comme un « troisième pilier de l’assurance-vie », à côté des fonds en euros et des unités de comptes, l’assurance-vie en fonds diversifiés ou Euro-croissance peut prendre la forme d’un contrat monosupport ou d’un fonds au sein d’un contrat multisupport.

 

L’Euro-croissance peut prendre, au choix de l’épargnant, deux formes :

  • un contrat monosupport, où tout l’actif est investi sur un fonds Euro-croissance ;
  • un contrat multisupport, où le fonds Euro-croissance cohabite avec un fonds euros et des unités de compte.

 

A ce jour, je n’ai pas encore souscrit ce type de contrat car j’attends un peu de voir les performances associées. D’ailleurs, dans un prochain article, je vous ferai part des premières performances de ce contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Les placements bancaires
livret A, Investir dans l'immobilier, investir en bourse, investissements
Le livret A, à quoi sert-il ?

Les chiffres donnent le vertige : 411 Mds€ sont accumulés sur les livrets réglementés. Leur  fiscalité explique cet attrait (aucun impôt...

Fermer