Epargne : l’étude qui fait peur

L’épargne est un passage obligé pour ceux qui veulent s’enrichir : outre qu’elle permet d’investir demain, elle est surtout votre garantie de « bonne gestion personnelle » auprès de votre banque en cas d’emprunt. Une étude récente montre les réalités de l’épargne en France. A frémir…

A votre avis, quel est le montant épargné par la majorité des français par mois ? Quelques centaines d’euros ? Vous n’y êtes pas.

 

50 euros : c’est selon une étude (menée par l’institutSMG Insight/YouGov)  le montant maximum que déclarent épargner chaque mois 54% des Français. Autre chiffre affolant : pour 11,4 millions d’entre eux, ce montant ne dépasse même pas… les 10 euros!

 

L’âge joue aussi beaucoup dans la capacité des français à épargner : les jeunes de moins de 30 ans n’épargnent pas. La majorité de l’épargne française est concentrée par des personnes de plus de 40 ans, cadres, professions libérales ou agriculteurs, qui n’ont pas ou plus d’enfants à charge».

épargne

Ces catégories veulent investir dans des produits sans risque. L’épargne française est donc orientée vers des placements peu innovants et peu dynamiques pour l’économie française.

L’économie française souffre dans son ensemble d’une telle concentration, et, selon les spécialistes, profiterait plus d’une épargne peut-être moins importante en valeur absolue, mais mieux répartie dans les différentes couches de la population.

La clé de l’épargne est certes le rendement mais surtout l’âge auquel vous commencez à épargner : plus tôt vous commencerez, plus vos marges de manœuvre seront importantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Les placements bancaires
PEL
Avec votre PEL, achetez des meubles !

Nous le savons tous, le PEL a un objectif principal : nous permettre d’acheter un logement à un taux intéressant.   Cette...

Fermer