Immobilier : l’importance d’avoir son propre notaire

Dans le cadre des transactions immobilières, l’acheteur fait spontanément confiance au notaire du vendeur, jusqu’à ne pas prendre de notaire pour lui-même. Grave faute qui peut leur couter cher…

Une fois que le vendeur et l’acheteur se sont mis d’accord, c’est au notaire du vendeur d’officialiser la transaction lors d’un achat immobilier. Très souvent, l’acheteur ne fait pas appel à un notaire pour défendre ses intérêts et confie l’affaire au notaire du vendeur.

Pourtant, cette pratique n’est pas du tout judicieuse. En effet, un notaire a tendance à défendre davantage les intérêts de son client, d’où l’importance d’avoir le sien. Au moment du compromis de vente, il pourra notamment s’assurer que toutes les clauses suspensives nécessaires soient ajoutées sur les incertitudes qui peuvent encore planer sur les détails de cette opération (obtention de votre prêt par exemple). Le notaire de l’acquéreur pourra ainsi faire des propositions de modification sur les actes proposés par le notaire du vendeur afin de mieux protéger son client.

notaire immobilier

Élément peu connu : deux notaires peuvent s’occuper de la même vente (compromis puis acte de vente), sans aucun frais supplémentaire, ni pour le vendeur, ni pour l’acheteur ! Ils se répartiront le travail et ainsi les frais de notaire sans que cela engendre un euro supplémentaire à régler. Pour votre information, sachez que ce sera le notaire du vendeur qui aura la charge de diriger les échanges et de finaliser les documents.

Si vous connaissez un notaire, faîtes donc appel à lui ! Il saura vous expliquer les tenants et les aboutissants de la vente et vous conseillera sur ce qu’il vous revient de faire ou de ne pas faire !

Vous êtes intéressé par ces sujets et souhaitez être tenu au courant des dernières actus et conseils?

Abonnez-vous!


En cadeau de bienvenue: le guide de l'Investissement Serein.

 

2 comments on “Immobilier : l’importance d’avoir son propre notaire”

  1. Korey Répondre

    Les infos présentées sont pertinentes et intéressantes. Cet article est pas mal du tout, cela permet d’y voir un peu plus clair car le sujet est finalement moins évident qu’il n’y parait.
    Valentin Pringuay / Presse-citron.net

  2. Didier-Fabrice Répondre

    Oui mais bon il faut quand même noter que :

    – le notaire a un devoir de conseil qui implique neutralité et impartialité

    – il a également un devoir de probité et de rigueur quant aux exigences juridiques

    En guise de notaire du vendeur c’est souvent un notaire proposé par l’agence immobilière qui est choisi mais il ne faut pas croire que si tu sélectionnes un notaire dans les pages jaunes pour acheter une place de parking cela va fondamentalement changer les choses.
    En revanche si le dossier est un poil complexe ou que tu as l’impression d’avoir un vendeur un peu margoulin ou que tu es un serial investisseur et que tu as un notaire auquel tu te réfères systématiquement alors oui prends ton notaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Investir, L'immobilier
S&P 500 Dividend aristocrats actions bourse
Des dividendes toujours croissants ! ! !

J’ai souvent constaté que l’investissement dans les actions se faisait à partir d’émotions, rarement sur des bases réfléchies. Pour ceux...

Fermer