Le PEL vaut-il encore le coup?

Nombreux sommes-nous à posséder d’un plan d’épargne logement (PEL) sans bien comprendre les tenants et les aboutissements de ce contrat. Vaut-il encore le coup ?

Parfois, ce sont nos parents qui l’ont ouvert pour nous (ce compte peut être ouvert pour un mineur), parfois l’avons-nous fait sur incitation de ces derniers. C’est d’ailleurs très souvent le seul conseil de finances personnelles dont nous bénéficions de leur part.

L’idée est d’ailleurs louable : préparer l’avenir à travers un plan qui permet de bénéficier

  • d’un taux d’emprunt, fixé le jour de notre souscription à ce plan, au moment où nous décidons d’acheter une résidence principale : 3,2% depuis le 1er février 2015.
  • et d’une modeste prime de l’Etat: 50 % des intérêts acquis à la date du terme de votre PEL)

En attendant cet achat, l’argent déposé est rémunéré à un taux fixé par l’Etat (2%).

Credit Crunch

Le gros intérêt initial était de pouvoir emprunter, des années après sa souscription, à un taux intéressant, plus bas que les taux d’intérêts du moment. Ainsi, quand ces derniers étaient de 4%, si vous aviez souscrit votre PEL à 3%, la banque vous appliquait ce taux au moment de votre projet immobilier.

Là où le bât blesse aujourd’hui c’est que les taux sont déjà très bas (proches de 2%). L’intérêt est ainsi très limité puisqu’une souscription à un PEL, depuis le 1er février 2015, vous permettra d’obtenir un taux de 3,2%… Ceci dit, les taux vont peut-être remonter et ce taux sera peut être intéressant dans quelques années.

Le seul intérêt est donc sa rémunération, fixée depuis le 1er février 2015, à 2% brut (2,5% auparavant). Elle est en réalité de 1,69% nets car, même si elle est exonérée d’impôt sur le revenu, la rémunération est soumise chaque année aux prélèvements sociaux (15,5 %). C’est toujours 0,69% de plus que le livret A donc vous vous enrichissez, c’est déjà ca !

Les conditions sont les suivantes :

  • Montant minimum pour ouvrir un PEL : 225 €
  • Montant minimum à verser tous les ans : 540 €
  • Montant maximum : 61 200 €
  • Durée minimale : 4 ans. Tout retrait avant 4 ans entraîne la clôture du PEL
  • Durée maximale : 10 ans. Passé 10 ans, vous ne pouvez plus effectuer de versements mais votre PEL continue de produire des intérêts pendant 5 ans.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Investir, Les placements bancaires
Investir dans l'immobilier, investir en bourse, investissements
Investir c’est…facile !

Aujourd’hui, il me semble indispensable d’investir pour s’assurer un avenir serein. Avec la crise qui dure, dépendre uniquement de son...

Fermer