Les fondamentaux de la défiscalisation expliqués

Les fondamentaux de la défiscalisation : comme les investissements, l’efficacité des  dispositifs de défiscalisation  sont proportionnels au risque encouru : plus le risque est grand, plus l’économie d’impôt est importante.

Je connais peu de personnes ravies de payer des impôts et presque tous les dispositifs légaux autorisés par le gouvernement ont vocation à soutenir l’économie. Ce que vous ne payez pas directement dans le magma des impôts, vous devez l’injecter directement dans le secteur de votre choix (immobilier, PME, culture, caritatif, cinéma…).

A titre personnel, outre le plaisir de payer moins d’impôts tout de suite, j’aime cette idée de prendre ces risques (dans des proportions limités bien entendu). Si l’Etat permet de payer moins d’impôts, c’est aussi parce qu’il cherche à favoriser ces secteurs qu’il estime importants pour l’économie globale du pays.

défiscalisation

Attention toutefois, ces dispositifs ont un montant maximum et la plupart d’entre eux participent au plafond de 10 000 euros par an dédié à chaque foyer fiscal.

Dans l’article qui suit, je vous présente l’ensemble des dispositifs fiscaux qui existent. Vous le verrez, ils sont nombreux, certains très risqués mais ils méritent de s’y attarder un peu.

Les thème, les plafonds, les mises de départ sont très variées et parfois complexes.

Mesurez bien les enjeux de chaque dispositifs en fonction de votre situation car il y a en pour tous les goûts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *