Les paiements en liquide bientôt encadrés

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le ministre de l’Economie et des Finances souhaite limiter à 1000 euros le montant des paiements en liquide. Le plafond était jusqu’à présent de 3 000 euros.

Bientôt les consommateurs français devront limiter à 1000 euros, le règlement de leurs achats en liquide, indique Michel Sapin. Jusqu’à présent les règlements des biens en espèces étaient limités à 3000 euros. Le paiement en liquide permet, en effet, de recycler de l’argent aux origines parfois douteuses…

Pour les non-résidents, autrement dit les touristes étrangers, le maximum est lui aussi revu à la baisse, de 15.000 à 10.000 euros.

Cette mesure, qui  devrait être appliquée dès le 1er septembre 2015, n’est pas une idée neuve : la dernière tentative date de 2013, promise par l’ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault.

argent liquide

Par ailleurs, les retraits « importants » (retraits ou dépôt d’espèces supérieurs à 10 000 euros par mois) seront systématiquement surveillés. Les banques devront signaler tout mouvement de fonds ou comportement qui leur paraît suspect aux services du ministère de l’Économie chargés de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Enfin, les organismes de crédit à la consommation devront faire preuve de davantage de contrôle  lorsqu’ils accordent un prêt : les informations sur l’objet du prêt devront être vérifiées. Pour votre information, sachez qu’Amedy Coulibaly avait contracté un prêt à la consommation de 6 000 euros pour financer ses attentats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *